Jour 11: Redhill – London!

Gallery Paris-London August 2013
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mardi 13 aout

Ils partirent vaillants et courageux de bon matin, du camping de Redhill.

Ils restèrent vaillants et courageux même dans la pire adversité à savoir revêtements anti-rollers, et barrières sur les voies cyclables.

Ils restèrent courageux, mais un peu moins vaillants lorsqu’ils durent franchir une barrière de deux mètres de hauteur.

Ils se dirent toujours courageux, mais presque plus vaillants devant la perversité des architectes de barrières capables de créer des formes totalement surréalistes, dans le seul but d’embêter les cyclistes.

Il resta courageux malgré son lumbago.

Ils restèrent courageux et optimiste lorsqu’elle perdit une roulette après la grande descente.

Ils trouvèrent encore une once de courage devant l’urbanisation grandissante à l’approche de la capitale.

La seule averse de leur périple n’aura pas eu raison de leur fierté sur le Tower Bridge, le sentiment d’un devoir accompli avec brio et quelques ampoules.

Et des courbatures aussi.

WE DID IT!

Parcours du jour 48 kms


 

11 thoughts on “Jour 11: Redhill – London!

  1. Well done glad you made it safely to London and enjoyed the champagne on Tower Bridge. Hope we will see you all again one day Love from Charlie & Joanne in Bolney.

  2. Jolie épitaphe. Pourquoi ne pas la faire graver et placer la plaque de marbre sur le Tower Bridge….
    Merci pour ce dernier reportage sur la circulation a Londres… Cela nous sera très utile…

    Welcome back home!!!!

    1. Merci Mamijo!!! maintenant on va encore poster 2-3 trucs sur nos randos dans la ville, ainsi que quelques épisodes audio encore! et à notre retour, on mettra plein de vidéos filmées en route!

  3. Félicitations à tous
    C était un vrai plaisir de suivre votre périple au jour le jour.
    La bonne humeur et l enthousiame semblent être restés présents sur ces 11 journées
    Encore bravo.

  4. Ma mauvaise humeur ne se voit pas sur les photos mais je confirme : l’enthousiasme de groupe est vital !

    Sinon, je souhaite un bon courage aux futurs randonneurs du Paris-Londres en rollers et n’oubliez pas ” tout est une question de mental”… surtout sur les nombeux revêtements anglais tous pourris ! Hein Marianne ?!

    Et attention : en Angleterre, l’automobiliste est roi. Surtout le taxi ! Le gros bus rouge peut effrayer mais il est plus partageur 🙂

    À bon entendeur… See U soon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *