Autour du Monde 2014-2015
septembre 24, 2014 posted by Matthias

Non!!! La tante elle s’en va!!!

Non!!! La tante elle s’en va!!!

 

Non la tante elle s’en va!

Voici le cri du Drissou le matin au fond du camping. Tous les matins quand nous démontions nos tentes lors de l’arrachage de la dernière sardine, Driss s’écriait avec joie : “Nooooooon la tente elle s’en va!”
Et c’est avec un peu moins de joie que nous avons crié cette même phrase pour dire au revoir a Marianne dite Tata La Classe et Antoine dit Tonton puisqu’il fait maintenant partie de la millefa, t’inquiète!
Mais c’est peut-être aussi un au-revoir à la tente parce qu’on n’est franchement pas sûrs de la replanter dans ces nouvelles contrées asiatiques. Au prix des guesthouses, on ne va pas se priver d’un peu de confort. Et après 24h de voyage stressant et 5 heures de décalage horaire, on peut vous assurer que du confort on en a eu besoin… Petit flash back

Dimanche matin réveil à 6:00 pour ce qui va être une loooooonnnngue journée. Matthias a récupéré la veille 2 cartons chez des vélocistes, l’objectif est de rejoindre l’aéroport avec des vélos chargés, une remorque chargée aussi, et 2 cartons d’1m50 de long….à 8:00 l’appartement que nous quittons est nettoyé, les vélos chargés et la remorque chargée d’un Driss et de 2 cartons! Si si ça tient!
8:15 premier coup de pédale direction Central Station de Stockholm pour prendre le train direct vers l’aéroport.
9:00 on est à la gare et tout rentre dans les ascenseurs ! J’aime les suédois !
9:15 on se fait arrêter par un suédois qui nous raconte qu’il a traversé l’Europe en vélo pendant 8 mois, on discute….
9:45 on est dans le train Arlanda Express direction l’aéroport et tout rentre dans le train! J’aime les suédois!
10:15 nous arrivons a l’aéroport avec 4 heures d’avance pour démonter les vélos, sous les regards curieux d’une cinquantaine de thaïlandais, membres d’une équipe d’on ne sait trop quoi….
12:30 les vélos sont démontés et empaquetés sous les regards contents de la même cinquantaine de thaïlandais.
12:35 une hôtesse nous indique qu’il faut nous rendre au bureau 77 pour enregistrer nos bagages.
12:37 une autre hôtesse nous informe que pour les paquets volumineux il faut aller au bureau 89.
12:45 enfin on nous dit que non non, il faut retourner au bureau 78. J’aime les suédois !
12:46 l’hôtesse nous demande notre billet de sortie du territoire loatien. Nous lui expliquons que nous n’en n’avons pas puisque que nous voyageons à vélos vers le Cambodge. Là elle nous informe qu’on ne peut prendre notre avion qu’à condition d’avoir la preuve que nous sortons du territoire, preuve qui nous serait demandé pour l’obtention du visa au Laos. Nous lui expliquons que nous étions 2 jours avant à l’ambassade du Laos et que le préposé (que nous réveillions de sa sieste ) nous a certifié que l’obtention du Visa n’était qu’une formalité et que nous avions juste besoin d’une photo d’identité et de 30$/personne. L’hôtesse très embêtée pour nous tente de joindre plusieurs responsables mais au bout d1/4 d’heure nous dit qu’elle ne peut rien faire pour nous.
13:00 nous décidons d’acheter des billets Vientiane – Hanoï. L’hôtesse soulagée nous enregistre nos bagages en nous disant qu’elle ne nous fera pas payer de suppléments! Là c’est jackpot ! J’avais estimé nos suppléments bagages a 800€ (80 kg de matériel en comptant les vélos)!!! Merci Thaï Airways!
14:00 nous entrons dans l’avion sous les regards satisfaits d’une cinquantaine de thaïlandais.
14:30 nous décollons direction Bangkok.
7:00 (heure locale) nous atterrissons à Bangkok, fatigués, avec 4 heures d’attente à tuer avant notre deuxième avion pour Vientiane.
7:30 je me rends compte que j’ai oublié mon passeport dans l’avion. En panique je contacte le bureau d’informations. La préposée pas très aimable, passe plusieurs coups de fil et me demande de patienter.
7:45 la femme au bureau d’information, m’indique un autre bureau où je dois aller patienter. Je retraverse tout l’aéroport pour qu’une autre dame me dise de patienter.
8:00 ça y est j’ai mon passeport!
9:00 pour tuer le temps on se connecte sur Internet, et Matthias reçoit un mail annonçant que les billets d’avion Vientiane-Hanoï n’ont pu être acheté suite un problème de carte bancaire…le stress continue : on n’a pas de billets de sortie du Laos et Matthias n’a plus de carte bancaire…
9:05 on paye un petit déjeuner avec la carte de Matthias qui semble parfaitement fonctionner. On verra bien pour le Visa on compte sur notre bonne étoile…
11:00 Driss épuisé s’écroule de fatigue dans mes bras, et nous embarquons pour le dernier vol, direction Vientiane.
14:00 Nous atterrissons a Vientiane, Driss dort toujours.
14:30 Après avoir donné une photo d’identité et 30$/personne, le douanier se rendort et nous pouvons aller chercher nos bagages, Visas en poche! n’importe quoi cette histoire de preuve de sortie du territoire….
14:35 un personnel de l’aéroport nous aide à transporter tous nos bagages a l’extérieur de l’aéroport. J’aime les laotiens!
15:45 Nos vélos sont remontés sous les regards curieux d’une dizaine de laotiens, pendant que Driss démonte et remonte les roues de sa petite voiture jaune. Tous nos bagages sont en parfait état ! Premier coup de pédale au Laos : c’est génial ! 80% d’humidité (la mousson n’est pas totalement passée), des odeurs inconnues, une atmosphère nouvelle, pleins d’aventures à venir!

Pour s’acclimater nous allons rester plusieurs jours dans la capitale, le temps aussi de trouver des cartes, de se reposer, de se faire faire une manucure…et on reprend les vélos direction le Cambodge !

12 comments on “Non!!! La tante elle s’en va!!!”

  1. Eric dit :

    Bonne route les amis

  2. Sandrine dit :

    Ouf ! J’angoisse par procuration et à retardement !
    Heureuse que vous soyez enfin arrivés à bon port (ou bon aéroport dans la cas présent)
    Bises…

  3. antoine dit :

    et bah, on peut aussi appeler ca de la chatte dans mon jargon montreuillois.
    alors, attention comme je suis devenu FAN de Marie-France, je trouve ca inadmissible qu’il n y ai pas de photo de couché de soleil sur ce billet !
    bonne route a vous !

  4. jerome DULAUROY dit :

    Trop de la balle, en fait dans tous les pays on trouve des casses couilles qui invente des machin obligatoire sinon c’est pas possible. et dans tous les pays y a des gens sympas qui te donne un coup de main.
    maintenant il faut tomber sur les seconds et éviter comme la peste les premiers.
    plein de bises et profiter bien :p

  5. JOSIANE dit :

    Bécassine ne serait pas vote cousine par hasard?

  6. Marie-France dit :

    Cela fait plaisir de voir qu’il n’y a pas que nous pour simplifier les démarches…
    Voila, le 1er.tome se ferme sur tous ces beaux souvenrs. Vous allez vous sentir un peu seuls, sans les rollers de Marianne…
    Grand dépaysement, d’autres couleurs, d’autres odeurs, d’autres lumières, et d’autres gens avec les coutumes de leur culture. Je vous souhaite de très belles rencontres et belles découvertes. Mon petit Driss tu vas encore apprendre à dire autrement. Et puis il va falloir que tu apprennes des chansons laotiennes. Bref! je vous souhaite de bien vous détendre en visitant Vientiane, et de reprendre la route avec enthousiasme, en passant au travers de la mousson…
    Gros baisers et bonne route!

  7. Dominique et Marie dit :

    Coucou vous trois

    Sympa les manucures , mais attention aux pédicures : on s’est fait “masser” les pieds à Ghang-zu (Canton) et bien ça fait super mal !
    Grosses bises on pense à vous.

  8. Dominique et Marie dit :

    Je suis très curieuse !!!
    Y-a-quoi dans le grand carton ? Vous compter le promener longtemps ? Marie

    • Matthias dit :

      Ah ah!! Et bien dans le grand carton il y a un autre carton un peu plus petit… Et ces deux cartons nous ont servis à protéger les vélos démontés pour les mettre en soute… Dès l’arrivée à Vientiane et les vélos remontés on les a balancés parce qu’il faut pas déconner quand même!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *