Autour du Monde 2014-2015
septembre 11, 2014 posted by Matthias

“Do you want more hot water?”

“Do you want more hot water?”

 

“Do you want more hot water?”

C’est le cri régulier du Lasse à minuit au fond des bois: pour se sentir propre après deux jours de camping sauvage, rien de tel qu’une baignoire posée au milieu des arbres remplie d’une eau à la couleur indéfinissable chauffée au feu de bois. Si nous ne pouvons pas définir la couleur de l’eau, c’est bien parce qu’il faisait nuit noire. Cela dit nous avons passé là l’une des meilleures soirées de notre voyage.

Tout a commencé lorsqu’un soir, ne sachant pas où poser nos tentes, nous avons frappé à la porte de l’école d’un gros bled de 5 habitants dont 1 angry bird. Là Mika (une suédoise hors du commun et non pas un banal chanteur à midinettes) nous propose de nous installer dans un de ses champs. Le soir même, tout en enlevant la baignoire de son barbecue pour que nous puissions cuisiner, elle nous explique qu’avec ses chevaux, ses vaches, ses lapins, ses moutons, ses canards, ses poules, ses chats, ses chiens de chasse, ses cochons d’Inde (Dave et Elvis), son mari, ses deux filles et son potager ils vivent en quasi-autonomie. Elle nous a fait goûter ses œufs frais, son lait et son fromage de feta. C’est aussi une artiste peintre talentueuse.
Après une halte chez eux inoubliable et fantastique, Mika nous donne l’adresse d’une de ses amies qui se trouve sur notre route.
Alors il faut savoir que notre route passe aussi par des chemins qui n’existent pas sur les cartes. Dix balles à celui qui trouvera:
1- Dyhult
2- le chemin pour y arriver
Dyhult c’est ce gros bled de 3 habitants (pas d’école) dans lequel habitent Lovisa, Lasse et leur fille Ulla. Si notre rencontre avec Mika fût formidable celle-ci le fût tout autant:
Après avoir traversé leur jardin où s’entremêlent joyeusement poules, tracteur, bus, moutons, lapin angora et autres voitures en réparation (Lasse était en train de réparer une Citroën flambant neuve en pestant: “I hate cars!”) nous plantons nos tentes. Ce soir là nous prenons donc un bain en plein air rythmé par les scandeurs de Lasse qui d’une verve intarissable se fend de sonores “Do you want more hot water?” accompagné d’un seau d’eau trouble puisée dans une gigantesque marmite chauffée au feu de bois.
Le meilleur bain de notre vie.
Driss y a également trouvé son bonheur grâce à un petit tracteur et sa remorque. Lovisa et Lasse nous ont également offert les légumes de leur potager et un petit déjeuner plantureux.
Nous découvrons aussi avec émerveillement les talents d’illustratrice de Lovisa ainsi que son projet d’expo photo de ses amis avec ses poules (dont nous faisons partie) qui se tiendra dans son poulailler l’été prochain. Promesse faite: nous serons là pour le vernissage dans le poulailler.
Lovisa, elle aussi, contacte un de ses amis pour que nous puissions planter nos tentes dans son jardin. C’est comme ça que nous nous retrouvons au fika (espèce de tea time à la suédoise) à 18h le lendemain chez Mattias, Jessika et leurs trois enfants Olle, Nora et Sixten. Une charmante famille qui nous accueille pour une nuit où Driss découvre avec joie les nombreux jouets des enfants. Fidèle à la gentillesse suédoise leurs voisins nous offrent au moment du départ des pains à la cannelle qu’ils viennent de préparer.
Ce qui a pour effet de nous réchauffer le coeur et de nous encourager à reprendre la route sous une pluie battante, direction cette fois-ci chez Joacim, un couchsurfer.
Après une après-midi pluvieuse nous nous retrouvons au milieu d’une cité populaire de la ville de Norrköping. Au pied de l’immeuble gris nous regrettons les champs et les animaux de Mika et Lovisa et nous nous demandons si cette étape urbaine n’est pas une erreur.
QUE NENNI, MA GUEULE!
Nous rentrons dans l’univers fantastique (et surtout très Nintendo) et passionné de Joacim, Magdalena et de leur fille Leia (comme la princesse -ne pas confondre avec Chewbacca-).
Au milieu du salon Joacim nous montre fièrement la table basse qu’il a conçue avec son père: réplique d’une manette Nintendo NES, et elle fonctionne MA GUEULE!
Joacim est un passionné, son appartement est un vrai musée:
– Oh le mur d’escalade au dessus du lit!
– Oh toutes les consoles Nintendo
– Oh tous les accessoires Nintendo! Même le Power Glove!
– T’as vu la collection de jeux de plateau? Y en a autant qu’à la grosse boîte!
– Regarde il y a même une collection de vans volkswagen miniatures!
– Oh y a pas que la princesse, il y a aussi plein de jouets Star Wars!
Evidemment nous avons passé la soirée à jouer: encore un moment inoubliable!
Le lendemain le temps est plus clair, nous reprenons la route, ce qui nous permet d’entendre un cri surprenant: “I fixed my car!!!”
C’était Lasse qui nous a dépassé au volant de sa citroën…

Gamleby – Loftahammar 30 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-04-12-1.kml

Loftahammar – Chez Mika (bled perdu) 42 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-05-11-5.kml

Chez Mika (bled perdu) – Dyhult 44 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-06-13-1.kml

Dyhult – Söderköping 19 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-07-13-2.kml

Söderköping – Norrköping 26 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-08-15-1.kml

Norrköping – Nävekvarn 51 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-09-11-5.kml

Nävekvarn – Horn 35 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-10-13-2.kml

Horn – Trosa 44 km

http://www.aucoindelaroue.com/wp-content/uploads/2014/09/2014-09-11-11-5.kml

13 comments on ““Do you want more hot water?””

  1. sabrie dit :

    Je commente avant même de regarder les photos tellement je suis sous le charme de cet article : mais c’est ça la belle vie ! Un bain magique en pleine nature et une hospitalité grandiose ! Les hormones sont retombées et pourtant, j’étais pas loin de la larmichette en lisant toute cette simplicité, finalement. Merveilleux ! Je suis aux anges pour vous les amis. Vous me manquez tous mais je suis ravie que vous profitiez EXACTEMENT comme je l’imaginais. C’est le top votre voyage ! ♥

  2. Babette dit :

    I want more hot dater ! I love it !

  3. Marie-Françoise dit :

    Ca devient difficile de commenter… Votre périple est tellement riche en superlatifs, aussi bien pour les rencontres que les paysages ou les moments forts, qu’on a un peu tendance à rester muet après avoir admiré avec les yeux et les oreilles. Evidemment, si vous en faisiez autant,nous serions drôlement déçus. Alors, merci de nous faire connaître les gens extraordinaires que vous rencontrez un peu partout et les moments super que vous passez avec eux. Et des bises pour la route. Si ça vous fait une belle jambe, c’est toujours ça de pris!

  4. yannick dit :

    magnifique tout ça!! c’est la vrai vie. profitez. bisous

  5. Marie-Laure Panissier dit :

    Excellent!!

  6. Monique dit :

    De plus en plus fort ! C’est vraiment terrible ! Quel voyage ! C’est vrai qu’on finit par avoir du mal à trouver nos mots et superlatifs !
    Vous nous faites passer de bons moments ! On les attend toujours avec beaucoup d’impatience.
    Continuez à profiter de tous ces gens, de toutes ces choses, de tous ces paysages … Et pour Drissou tout baigne toujours, c’est le cas de le dire ! En attendant on a bien rigolé !
    Bise à tous.

  7. Kate dit :

    Quelle chance de faire toutes ces rencontres et de voir ces beaux paysages… Je ne m’en lasse pas de vos articles! J’ai hâte de suivre votre passage en Asie!
    Bonne continuation ^^

  8. Marie-France dit :

    Que dire d’original ???…Les photos sont toujours étonnantes de beauté. Les clairs de lune et les nocturnes à la MAGRITTE sont de pures merveilles.
    Mon petit Driss tu chante très bien. Lorsque tu connaîtra bien ta chanson tu diras à ton Papa de l’enregistrer pour nous l’envoyer. Je vois que tu as découvert le golf. Je pense que tu vas découvrir beaucoup de choses et de gens très gentils.
    J’ai bien aimé le 2ème épisode. Le son est meilleur je trouve que dans le 1er. Plus stable et plus équilibré. Pardon, le métier…
    Surtout continez à faire des rencontres de plus en plus forminables et inattendues, et toujours dans de beaux paysages. J’ai adoré les vaches de dessin animé, les poules aussi ne sont pas mal.
    Félicitations pour le dernier papier. Pas toujours de bonne humeur, il m’a déridée, et je ris toujours autant en le relisant.
    Continuez, bonne route (si possible sous le ciel bleu…).Portez-vous bien et gros bisous à toute la petite bande.

  9. Marie-France dit :

    Ho les photes!!! Pardon.

  10. Marie-France dit :

    .
    ..et ça continue… ce sont vos photos qui me perturbent…

  11. RSMWebmaster dit :

    Vous rencontrez des gens vraiment plein de vies (le pluriel est volontaire). sur les photos les enfants (les leurs et le votre) ont vraiment l’air épanouis …
    Question photo; toujours une qualité impeccable des lumières (vraiment j’ai besoin de connaître les boîtiers que vous emmenez) et des situations originales:
    + Matthias qui ouvre la voie à une gigantesque moissoneuse CLAAS !!!
    + Et bien sûr le bain au fond des bois, et plus généralemetn les habitants dans leur milieu naturel (même l’appartement en cité avec sa table basse version console Nintendo NES fait partie de ce que je nomme milieu naturel …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *